cinéma

Publié le mardi, 13 septembre 2016 à 12h44

Un eroe dei nostri tempi (Un Héros de notre temps), un film de Mario Monicelli

Par Valentina Pasquali

un eroe dei nostri tempi - foto scena

Italie 1955 – 89’

Avec Alberto Sordi, Franca Valeri, Giovanna Ralli

Au sein d'un rétrospective consacrée à un des plus grand réalisateurs du cinéma italien - Mario Monicelli - l'Istituto Italiano di Cultura a le plaisir de proposer "Un eroe dei nostri tempi", qui voit dans le rôle principale un autre mythe du cinéma italien: Alberto Sordi.

Alberto Menichetti vit avec sa tante et sa vieille bonne dans un petit village italien. Il travaille dans l’entreprise de Vedova De Ritis, une séduisante veuve qui est secrètement amoureuse de lui. Mais Alberto est attiré par Marcella, une jeune femme du village. Ne sachant que décider, il s'engage dans l'armée italienne.

Fils d'un journaliste et critique de théâtre, Mario Monicelli étudie l'histoire et la philosophie à l'université de Pise et de Milan. Il fait ses débuts comme critique en 1932. En 1934 il coréalise avec Alberto Mondadori deux films "Il Cuore rivelatore" et "I ragazzi della via Paal"; ce dernier sera programmé l'année suivante au Festival du Cinéma de Venise. Il est ensuite l'assistant de différents réalisateurs (Pietro Germi et Mario Camerini entre autres).

Pendant les années 1940, il se consacre principalement à l'écriture de scénarios et au métier d'assistant-réalisateur. Il revient ensuite à la réalisation de petits films comiques, en collaboration avec Steno (Stefano Vanzina) : ils réaliseront alors ensemble de nombreux films avec Totò. À partir de 1953, il réalise sous son propre nom ses films tout en poursuivant son activité de scénariste. Il remporte deux bons succès comiques avec "Le Pigeon" et "La Grande Guerre".

À la fin de l'année 1974, son ami Pietro Germi lui confie la réalisation de "Mes chers amis", étant lui-même en trop mauvaise santé pour participer au tournage. Le film est remporte un grand succès en Italie et Monicelli reçoit son premier David Di Donatello de meilleur réalisateur. Le réalisateur se suicide le 29 novembre 2010 en sautant par la fenêtre de sa chambre de l'hôpital San Giovanni, à Rome, où il était soigné pour un cancer en phase terminale. Il était âgé de 95 ans.

Le film est en VO sous-titré en français.

Informations pratiques
  • Istituto Italiano di Cultura
  • 50, rue de Varenne - 75007
  • Mercredi 14 septembre, 19h30, entrée libre