Archives Livres

Publié le vendredi, 29 janvier 2010 à 12h07

Les Sentiers du ciel de Luigi Guarnieri

Par Stefano Palombari

Une guerre âpre comme le terroir qui l'accueille. Sans compromission, sans pitié. Personne n'est épargné, ni vieux, ni femmes, ni enfants. On tue avec une cruauté délibérée. On s'acharne sur l'« ennemi », pour qu'aucune souffrance ne lui soit épargnée. L'action se passe en Calabre sur la Sila où le « brigand » Evangelista Boccadoro donne du fil à retordre à l'armée régulière de la jeune nation italienne.

Automne 1863, la souveraineté de l'état italien est en péril dans une bonne partie de la Calabre, notamment dans la région escarpée de la Sila où une poignée de bandits, épaulés par la population locale, conteste l'autorité du nouveau pouvoir sur le Sud de l'Italie. Ils attaquent et massacrent tous ceux qui osent collaborer avec les « Piémontais ». Notamment les riches propriétaires terriens. Le major Albertis, après s'être distingué au cours de l'épouvantable guerre de Crimée, est dépêché en Calabre avec quelques autres militaires triés sur le volet, pour mater la révolte.

L'affaire se révèle bien plus compliquée. La population locale les perçoit comme une armée d'occupation. Ils sont piémontais, étrangers. Les raisons de ce malaise sont multiples et découlent pour la plupart des maladresses commises au moment de « l' annexion » : les promesses non tenues, et les conditions de vie des habitants qui se sont dégradées après le départ des Bourbons. Les Sentiers du ciel est un roman historique quelque peu atypique, car les références à des faits réels sont assez rares. C'est plutôt un roman qui prend à prétexte un événement du passé pour contribuer à la compréhension d'un problème complexe et actuel comme celui du rapport entre le sud et le nord de l'Italie.

Un objectif ambitieux et plutôt réussi car, sans prendre position, uniquement avec la force des actions et des quelques discussions entre les protagonistes sur le sujet, l'auteur permet au lecteur de comprendre les arguments des deux camps. D'un côté la sensation d'avoir été colonisés par une puissance étrangère qui a imposé, post factum, ses propres règles iniques, de l'autre, la perception d'une population rebelle et allergique à toute idée d'ordre et de légalité.

Informations pratiques
Les Sentiers du ciel
Auteur : Luigi Guarnieri
Traducteur : Marguerite Pozzoli
Éditeur : Actes Sud
Prix : 23 €
Parution : février 2010

pour acheter avec réduction sur FNAC.com

Les Sentiers du ciel - Couverture
février 2010, 23 €