musique classique

Publié le dimanche, 11 juin 2017 à 15h18

Monteverdi et Rossini au Festival Saint-Denis 2017

Par Karima Romdane

 L'Italie au Festival Saint-Denis 2017- couverture

Le Festival Saint-Denis qui se déroule jusqu'au 30 juin, fête cette année ses 50 ans et vous propose plusieurs rendez-vous mettant à l'honneur Rossini et Monteverdi.

Stabat Mater de Rossini avec l'Orchestre de chambre de Paris direction Daniele Rustioni, mardi 13 juin à 20h30. Forgé dans le creuset italien, invité régulier du Festival de Pesaro et futur chef de l’Opéra de Lyon, Daniele Rustioni est le maestro trentenaire que les prestigieuses maisons d’opéra, du Met à l’Opéra de Paris, en passant par Covent Garden, invitent cette saison. Le quatuor vocal est lui aussi somptueux, réunissant de grandes voix d’aujourd’hui, toutes nourries de bel canto.

Cavatines solistes virtuoses, aigus et vocalises tourbillonnantes, tension et profondeur des fugues chorales, plus de cent ans après Pergolèse, Rossini, au faîte de sa gloire, signe un chef-d’œuvre où, plus que jamais, sacré et opéra se mélangent et se confondent.

L'Orfeo de Monteverdi, mardi 20 juin 2017 à 20h30. Pour le seul public du Festival, Leonardo García Alarcón et Jean Bellorini se retrouvent autour d’Orfeo, premier chef-d’œuvre de Monteverdi. Sur les mots chantés de ce baroque musical naissant, tous deux livrent une interprétation personnelle du mythe d’Orphée tentant de sauver Eurydice des Enfers, dans l’espace de la Basilique qu’ils connaissent bien. Un magnifique chant d’amour et de deuil. Une fable poétique et théâtrale sur le pouvoir de la musique.

Les vêpres de Monteverdi Avec le Monteverdi Choir et Orchestra et Sir John Eliot Gardiner, mardi 27 juin à 20h30. Pensées pour la Basilique Saint-Marc de Venise, les Vêpres de Monteverdi de 1610 sonnent de toute part et brillent de mille couleurs. Les madrigaux et surtout Orfeo sont passés par là, le rôle des voix mais aussi des instruments, et plus généralement le style dramatique envahit la musique d’église.

Du solo aux double-choeurs spectaculaires, la variété des pièces qui composent cette œuvre renforce son architecture grandiose. C’est avec cette fresque sacrée, musicalement révolutionnaire, que Sir John Eliot Gardiner revient au Festival et investit la Basilique avec son orchestre et ses chœurs désormais légendaires.

Informations pratiques
  • Basilique Saint-Denis
  • 4 bis, Rue de Strasbourg 93200 Saint Denis (M°Basilique Saint-Denis)
  • Pour réserver en ligne
  • Formule Monteverdi 2 concerts : 20 juin / 27 juin : 100€ au lieu de 110€ en cat. A et 60€ au lieu de 66€ en cat. B
  • Jusqu'au 30 juin 2017