cinéma

Publié le lundi, 27 mars 2017 à 10h16

Détenu en attente de jugement de Nanni Loy en copie neuve

Par Marco Lotti

Détenu en attente de jugement - une scène du film

Tamasa distribution nous a habitués à revoir des vieux films italiens oubliés. Après Il Vigile et Il Posto, pour ne citer que les derniers, voici un chef d’œuvre de Nanni Loy : Détenu en attente de jugement. Dans ce film, qui sortira en salle le 26 avril 2017 en copie restaurée, l’interprétation d’Alberto Sordi est magistrale. Il sera d'ailleurs primé au Festival de Berlin avec L'Ours d'Argent du Meilleur Acteur.

Giuseppe Di Noi est géomètre et vit en Suède depuis sept ans. Il décide de prendre quelques semaines de vacances avec sa femme et ses enfants en Italie, son pays natal.
Mais à la frontière, un douanier lui demande de le suivre. À peine entré dans les locaux de la douane, il en ressort menotté et en état d’arrestation sans savoir de quoi on l’accuse. Convaincu que l’erreur sera vite éclaircie, le malheureux est mis en prison, à l’isolement, et aura à subir à un vrai chemin de croix judiciaire.

Détenu en attente de jugement (Detenuto in attesta di giudizio, 1971) de Nanni Loy est demeuré totalement inédit en France. C’est pourtant l’un des titres essentiels de la filmographie de Sordi et du cinéma italien des années 70.

Détenu en attente de jugement n’est pas un film de Sordi comme les autres. Il ne s’intéresse pas aux particularités de la société italienne mais tend à un propos universel. Le film n’évoque pas les thèmes de la mafia, de la corruption, du boom économique, de la lutte des classes, du rapport nord-sud ou du « qualunquismo », mais celui de l’enfer carcéral. Détenu en attente de jugement conte l’histoire d’un honnête citoyen plongé du jour au lendemain dans un cauchemar judiciaire.

Informations pratiques
  • En salles à partir du 26 avril 2017

Jeu-concours des places à gagner (prochainement) réservé aux abonnés à notre lettre