cinéma

Publié le jeudi, 19 mai 2016 à 14h31

L'albero degli zoccoli, un film de Ermanno Olmi

Par Valentina Pasquali

Albero degli zoccoli - foto film

L'histoire de quatre familles de paysans pauvres dans une grande ferme en métairie du côté de Bergame, à la fin du XIXe siècle. Le travail communautaire, au fil des saisons, les évènements, fêtes, mariages, naissances, veillées.

L'histoire se centre sur la famille Batisti, leur fils de sept ans, Ninec, dont l'intelligence est remarquée par le prêtre qui voudrait lui faire continuer l'école au village voisin. Pour lui tailler des sabots neufs, son père abat un arbre du propriétaire, celui-ci s'en apercevant, il chasse la famille de la ferme.

Considéré unanimement comme une œuvre majeure du cinéma italien, voire mondial, L'albero degli zoccoli (L'Arbre aux sabots) est le film qu'Ermanno Olmi porta en lui pendant plus de vingt ans.

Très attaché à ses origines paysannes et bergamasques, le cinéaste italien retranscrit ici des récits de sa grand-mère et des souvenirs d'enfance. Un an de tournage, dans des décors réels et naturels, des paysans dans leurs propres rôles et parlant leur dialecte, un film durant quasiment trois heures...

L'Arbre aux sabots rappelle certaines caractéristiques de La Terre tremble de Luchino Visconti, nettement antérieur. Mais, en réalité, les similitudes ne sont qu'apparentes : le film ne se rattache en aucune façon à la méthode néoréaliste et ne se projette pas dans l'actualité contemporaine, mais plutôt vers des temps désormais révolus.

Informations pratiques
  • ACLI France
  • 28, rue Claude Tillier, 75012 Paris
  • 20 mai 2016, 19h - Gratuit